top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurEmilie Bruchez

Le chipping est crucial

Le jeu court autour du green demande de l’imagination et

de l’intelligence. Mon conseil: exercez-vous à faire un mouvement constant, mais avec des clubs différents.


Pour ce 3e article, je reste fidèle à mes préférences pédagogiques en m’écartant progressivement du trou. Après le putting, j’arrive logiquement à un domaine de jeu que j’affectionne particulièrement, à savoir le chipping, le pitching et les coups roulés à moins de 30 mètres du trou. Réaliser un bon chip fait la différence, soit pour sauver un score ou pour réaliser un birdie. Je vous recommande de beaucoup travailler ces coups, car ils sont à la base d’un swing solide. Le pro américain Keegan Bradley dit à ce propos: «La beauté du chipping est le fait qu’on travaille dans le même temps le drive. Parce que la zone autour de l’impact des deux swings est identique.»


A ce jour, Matt Fitzpatrick est le premier au «scrambling» avec 69,38%, ce qui signifie qu’il fait 7 fois sur 10 «chip-putt» lorsqu’il manque le green en régulation. C’est dire combien son petit jeu est efficace! Un autre magicien du petit jeu m’a également beau- coup inspirée, le grand Seve Ballesteros, inégalable de créativité. L’Espagnol a appris le golf sur une plage avec un fer 5 et a pu, grâce à cela, développer des aptitudes hors du commun.


CHOISIR LE BON CLUB

Je m’étonne chaque fois lorsque des élèves m’indiquent qu’ils jouent toujours le même club. Hélas, tout le monde n’a pas autant de talent, en revanche beaucoup plus de choix et d’options. Comme vous le savez, nous avons droit à 14 clubs dans nos sacs et autant d’options pour assurer un excellent résultat en respectant le ratio «faisabilité-rendement».


Je m’explique: si un joueur fait une bonne analyse du terrain et constate par exemple un green en montée avec un double plateau et un drapeau au fond du green, puis choisit un club très ouvert de type sand wedge, il risque de rester court dans le meilleur des cas ou sera trop long à cause d’un un mauvais contact de balle. Mieux vaut choisir un fer 7 ou un bois roulé pour avoir de bonnes chances de s’approcher du trou.


Savoir choisir le bon club et prendre conscience que le dosage des coups dépend directement de la combinaison du volume de votre mouvement et de l’ouverture de

la face de club est fondamental. On parle alors du rapport entre vol et roule- ment de balle. Pour le vol, il s’agit de la distance entre la balle et l’entrée du green; pour le roulement, il s’agit de la distance entre l’entrée du green et le trou.


ASTUCES AUTOUR DU GREEN

– Pour tous les coups à moins de 30 mètres du trou je vous recommande beaucoup de sobriété dans votre mouvement.

– Une grande stabilité du bas du corps pour assurer un bon contact de balle, un stance étroit, le poids du corps largement sur la jambe avant.

– Un grip court pour plus de contrôle avec un mouvement de type pendule.

– Je recommande de jouer à environ 1,5 pied (45 cm) de la balle pour vous rapprocher de la ligne de jeu et pour améliorer la précision.


Lors du chipping, on recherche une action corporelle neutre, des mains assez fermes et des poignets souples sans chercher d’arme- ment important. On applique donc la même technique et l’on change de club en fonction du vol de balle souhaité, de la distance entre la balle et l’entrée du green ou du roulement depuis l’entrée de green jusqu’au trou.


QUELQUES RÉFÉRENCES PAR RAPPORT À LA DISTANCE:

– putter hors du green reste une solution très efficace si l’avant-green est en bon état et le terrain sec pour garantir 100% de roulement de balle, ce qui fait du putter le club le plus précis par défaut,

– bois ou rescue: 10% de vol pour environ 90% de roulement,

– fer 7: 30% de vol pour 70% de roulement,

– fer 9: environ 50-50,

– je recommande le sandwedge pour contrôler le roulement de la balle lorsque le drapeau est proche de l’entrée du green ou que le green est en descente.


Bien entendu, le choix des clubs est directement lié au niveau et au sa- voir-faire du joueur!

Cela étant, les professionnels le disent eux-mêmes, «le plus mauvais putt au bord du green sera toujours meilleur qu’un chip raté».


PETITS DRILLS

Pour avoir plus de sensations pour les coups autour du green:

– grip inversé inspiré de Matt Fitzpatrick: la main gauche (pas la droite) est en bas,

– jouer avec une baguette d’alignement sous votre bras gauche pour les droitiers et l’inverse pour les gauchers pour garder des poignets neutres,

– chipper à une main en alternant la main gauche et droite: observez les trajectoires et le contact de balle.





LA RÈGLE DES 4P

C’est facile à retenir:

– petit grip

– petit stance

– poids du corps sur la jambe avant

– pendule





MON TUYAU

Soyez créatifs en ayant conscience du rapport faisabilité-rendement. Toutes les illustrations sont disponibles sur mon compte Instagram. Scannez le QR Code et suivez-moi!







70 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page